Archives de Tag: richelieu

Compte rendu critique du CHSCT de janvier/février 2017

Le bien-être au travail ? Une question de technique

1 – Point d’information sur l’enquête risques psychosociaux (RPS) mené sur le Département du Personnel et de l’Emploi (DPE)

2 – Point d’information sur les travaux et les transferts de Richelieu

3 – Point d’information sur les conditions de travail du bureau des prêts

4 – Point d’information sur l’impact sur la santé et la sécurité au travail de l’évolution de la fonction accueil

5 – Point d’information sur les problèmes de climatisation du site de Tolbiac

6 – Plan annuel de prévention 2017 (point soumis au vote)

7 – Point d’information sur les troubles musculosquelettiques (TMS) à la BnF

 

 

Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actions de la FSU-BnF dans les instances

Prime « déménagement Richelieu » : histoire et leçons d’une lutte victorieuse

 

diane-arbus-enfant-avec-une-grenade-en-plastique-dans-central-park-new-york-1962_article_popin1 – Un succès pour les agents de Richelieu et Louvois malgré l’inflexibilité de l’administration sur les 700 €

Le communiqué de l’intersyndicale BnF : CFDT-CGT-FSU-SUD CULTURE  publié sur le forum le 19 décembre qualifie à juste titre de « lutte victorieuse »  le mouvement engagé par les agents des sites Richelieu et Louvois pour l’obtention d’une prime exceptionnelle, récompensant l’ensemble des efforts déployés dans le cadre de lourdes et pénibles opérations de transfert et de déménagement.  Certes,  la revendication principale : « 700 € pour tous ! »  n’a pas été satisfaite, mais les avancées obtenues à l’issue de la journée de grève du 15 décembre sont importantes :

  • un congé exceptionnel de 5 jours à prendre en 2017, qui constitue une forme de reconnaissance légitime de l’état de fatigue générale des agents, confrontés à une forte augmentation de leur charge de travail, notamment depuis le début du déménagement
  • l’engagement par écrit de la direction de la BnF de verser une nouvelle prime lors des opérations de transfert à la fin des travaux, ce qui permet de prendre date pour l’avenir, en espérant que les modalités de cette prime seront les mêmes qu’en 2016, augmentées de l’inflation
  • le paiement du jour de grève, ce qui est une première depuis fort longtemps à la BnF

Ces mesures se cumulent avec la prime de 500 € brut, déjà actée depuis la réponse de la Directrice générale en date du 06 décembre au courrier intersyndical, lui demandant d’augmenter de manière significative le montant de la prime.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans BnF, grève

Appel à la grève de l’intersyndicale BNF-INHA : CFDT, CGT, FSU, SUD CULTURE – L’ouverture de Richelieu et de le l’INHA ne se fera pas le 15 décembre 2016

door-green-closed-lock-300x200PRIME DÉMÉNAGEMENT RICHELIEU-INHA

  •  UN MONTANT INSUFFISANT : 500 € BRUTS, SOIT 430 € NETS.
  • A L’INHA : DES INÉGALITÉS INACCEPTABLES : 500 € BRUTS POUR LES AGENTS DE LA CULTURE ET PEUT-ÊTRE LES CONTRACTUELS, MAIS 0 € BRUT POUR CEUX DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR.

JEUDI 15 DÉCEMBRE : GRÈVE À L’APPEL DE L’INTERSYNDICALE BNF-INHA  CFDT-CGT-FSU-SUD CULTURE

BNF-INHA : MÊME COMBAT : 700 € POUR TOUS !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Actualité dans les bibliothèques, grève

Une intervention de la FSU-BnF lors du CHSCT du 2 décembre 2016 sur les transferts à Richelieu et le montant de la prime

 

michel-aumont-jouant-lavare-a-la-comedie-francaise

Il me semble que j’entends un chien qui aboie. N’est-ce point qu’on en voudrait à mon argent ?


En préambule, je tiens à souligner que la FSU se félicite du travail de grande qualité effectué par les agents en charge de l’organisation et de la planification des complexes opérations de transferts des collections et des services. Ce travail minutieux est un des éléments expliquant le fait que les diverses opérations de transfert, se déroulent dans les délais, à quelques exceptions près, notamment pour le laboratoire de la DSC (département de la conservation). Mais la raison essentielle du respect des délais tient aux efforts méritoires déployés par l’ensemble des personnels, tous départements toute catégories, tout statuts confondus sur les sites Richelieu et Louvois. Alors, oui, bravo, on est dans les délais ou presque, mais j’ai envie de dire à quel prix pour les personnels ?

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Actions de la FSU-BnF dans les instances, BnF

Pétition des personnels de Richelieu et Louvois soutenus par la CGT, la FSU et SUD

PRIME RICHELIEU :  700 euros minimum pour tous !

ane-trop-charge-richelieu

Salarié de Richelieu en plein transfert

 La Direction de la BnF a annoncé que la prime concernerait l’ensemble des agents des sites Richelieu et Louvois, quel que soit leur catégorie ou leur statut : c’est un point positif. Mais les deux points suivants sont inacceptables :

  • Le montant de la prime : TRÈS INSUFFISANT en regard des conséquences sur les conditions de travail et la charge de travail liées au déménagement, tant en amont qu’en aval.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans BnF

Compte-Rendu du CHSCT 09/10/2015

bnf médecine du travail Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Actualité & Information

L’inspection du travail dénonce les pratiques de « Mondial Sécurité » sur le site de la BNF- Richelieu

Communiqué de la section FSU de la Bibliothèque nationale de France du 19 avril 2010

Le 9 avril, la direction de la Bibliothèque nationale de France a publié un communiqué faisant état d’un arrêt de travail d’une partie des agents de l’entreprise de gardiennage présente sur le site Richelieu, « Mondial Protection », intervenu le jeudi 8 avril. Elle a, en outre, fait état du fait que le travail avait « repris progressivement » après que les représentants des personnels grévistes aient reçus des « engagements » de la part de leur patron.

La FSU ne partage pas, loin s’en faut, les déclarations lénifiantes de l’administration de la bibliothèque qui ne semble préoccupée que par la réalisation en cours de la rénovation du quadrilatère Richelieu quel qu’en soit le coût social, quitte à passer un marché au rabais avec une entreprise dont-il les pratiques de « dumping social » sont notoires.

En effet, force est de constater qu’en raison de la fin de non-recevoir adressée aux personnels de « Mondial Sécurité » par leur direction, le mouvement de grève a, au contraire, été maintenu jusqu’au lendemain matin. Les deux tiers de l’équipe de nuit s’étant déclarés grévistes ils ont fait l’objet de pressions de la part du service de la sûreté aux fins de leur faire quitter les lieux.

Par ailleurs, l’inspecteur du travail d’arrondissement, Gérard Filoche, qui était intervenu pour effectuer un contrôle sur le site BnF-Richelieu après avoir été informé des conditions de travail déplorables des salariés ainsi que des atteîntes au droit et aux pressions dont-ils faisaient l’objet, a rendu un rapport accablant. Après avoir dénoncé de multiples manquements aux règlements de la part de l’entreprise de gardiennage (absence de tenue d’élections de délégués des personnels) ainsi que des manoeuvres systématiques d’obstruction et d’entrave à sa mission (défiance, mensonges, refus de présentation de documents, etc.) il a convoqué à son bureau le directeur de Mondial Protection, l’engageant à « prendre en considération l’évidente colère de ses salariés qui se sentent extrêmement maltraités » et à ne pas se « cantonner dans un refus de réelle négociation ».

La FSU ne peut que dénoncer une situation tant dommageable à la sécurité et à la sûreté des collections patrimoniales conservées sur un site dont-il a été décidé de manière absurde qu’il demeurerait ouvert pendant la durée de lourds travaux, ce qui en manque pas d’exposer la santé et l’intégrité des usagers comme des personnels, salariés du public ou des entreprises sous-traitantes.

Poster un commentaire

Classé dans Actualité & Information