Obscène: Marin Karmitz prend la BnF pour une vache à lait mais ne le dit plus.

Et oui. L’affiche cynique et triomphante de 3 mètres sur 4 accrochée la semaine dernière en grande pompe dans l’entrée du Mk2 Bibliothèque a disparu dès jeudi en raison de la colère des personnels de la bibliothèque alertés par la FSU.  La direction de la BnF aura demandé à son  « partenaire » de ne pas faire de vagues au moment où elle brade, presque sans contrepartie financière, plus d’un millier de mètres carrés d’espace public à Marin Karmitz, détruisant l’ancienne entrée pour des motifs fumeux afin de faire passer les lecteurs devant les étals et les 4 future salles du commerçant  – dont-il faut rappeler qu’il fut membre de l’extrême guache dans les années 70 avant que Nicolas Sarkozy ne le nomme délégué général du « Conseil pour la création artistique».

Le plus savoureux dans cette historiette, que n’eût pas détesté Tallemand des Réaux, c’est la réaction de cette même direction qui avance dans un message subliminal que le retrait de l’affiche sarkomariniste serait dû au fait qu’elle ne l’aurait pas validée. Mais, bon sang, depuis quand cette direction valide-t-elle la communication de MK2? Et comment MK2, gentil « partenaire », a-t-il pu oser commettre un tel crime de lèse majestée….

En attendant, derrière les bugs de communication et les protestations de rigueur, les affaires continue: « BnF Partenariats » poursuit tranquillement la numérisation en coupe réglée  du patrimoine national  pour le compte particulier d’une poignée d’éditeurs qui vont tripler leurs bénéfices aux dépends des usagers public. Le vacarme du chantier en cour laissera bientôt place au ronronnement des caisses enregistreuses et à l’odeur du pop-corn. Tant pis pour les livres.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Actualité & Information, Actualité dans les bibliothèques, Culture, société

2 réponses à “Obscène: Marin Karmitz prend la BnF pour une vache à lait mais ne le dit plus.

  1. Patrick Carel

    S’il vous plaît, surveillez votre orthographe et la syntaxe (certaines phrases n’ont aucun verbe, vraisemblablement inachevées faute de relecture), vous nous avez habitué à mieux. Merci pour vos informations précieuses, quoi qu’il en soit.

    • Vendemiaire

      Merci de votre remarque et, surtout, merci de nous lire régulièrement! Les corrections nécessaires ont été apportées. Nous avions publié une version de travail dans laquelle il restait quelques scories.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s