BAS en cmolère : compte rendu de l’assemblée de la BnF du 6 juillet 2012

Une assemblée générale a eu lieu à la BnF afin de débattre et d’exprimer la colère des BAS concernant l’examen professionnel pour le passage en classe supérieure et exceptionnelle dont les modalités sont scandaleuses.

L’arrêté du 1er février 2012 fixant les modalités d’organisation des examens professionnels prévu le 19 septembre 2012 est inacceptable et s’apparente pour nous à une provocation : les délais de formation sont trop courts, les épreuves annoncées sont celles qui sont habituellement attribuées aux concours (oral + écrit), le nombre de postes proposé s’apparente aussi à celui des postes offerts aux concours, soit un déni de réalité, mais, surtout, nous considérons que cela, remettant en cause la progression de carrière normale après la réussite à un concours, constitue une grave atteinte au cadre statutaire.

Les personnels présents lors de l’assemblée ont donc voté la création d’un  Collectif de Lutte auto organisé des BAS au sein de la BnF afin que celui-ci soit mis en relation avec d’autres collectifs en action (on peut citer les collègues des BU d’Aix-Marseille, par exemple) ; à toute fin, l’objectif est la création d’un collectif national qui serait à même de rassembler largement dans un cadre démocratique souverain, et d’intervenir efficacement auprès du Ministère.

Nous envisageons, enfin, des actions massives le jour de l’examen partout où cela sera possible, l’objectif étant l’annulation de « l’examen concours » en vue de revenir aux épreuves d’examens professionnels antérieures qui ne comportaient qu’une épreuve orale.

L’assemblée générale a voté à l’unanimité :

– La création d’un Collectif de Lutte des BAS de la BnF
– L’abrogation des arrêtés du 1er février 2012
– Le boycott de l’examen professionnel
– La convocation d’une Assemblée Générale nationale des BAS à la BnF

C’est sur la seule base de ces revendications que nous appelons les syndicats à nous soutenir. Il faut, en outre, signaler le caractère artificiel et spécieux  de « sur-selection » des modalités de l’examen de 2012 qui va à l’encontre des critères objectifs de promotion dans la fonction publique. En ce sens, il pourrait être envisagé une action de recours juridique remettant en question la nature inégalitaire de ce décret.

Nous appelons à la tenue d’une assemblée regroupant des délégations de l’ensemble des collectifs créés à la BnF avant la date de l’examen, soit au cours de la semaine du 10 septembre 2012. Nous prenons dès ce jour tous les contacts nécessaires pour en assurer le succès,

Le Collectif de Lutte des BAS de la BNF, le 6 juillet 2012

Publicités

1 commentaire

Classé dans Actualité & Information, Actualité dans les bibliothèques

Une réponse à “BAS en cmolère : compte rendu de l’assemblée de la BnF du 6 juillet 2012

  1. Pingback: BAS EN COLÈRE : COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLÉE DE LA BnF DU 6 JUILLET « BAS en (in) action

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s