Grève des agents de sécurité du site de Richelieu

GREVE DES AGENTS DE SECURITE DU SITE RICHELIEU

SOUS-TRAITANCE = MALTRAITANCE

LA BnF EST RESPONSABLE

La nouvelle société de gardiennage Mondial Protection, embauchée par la BnF sur le site de Richelieu, bafoue le droit du travail, ne respecte pas sont contrat et impose à ses salariés des conditions de travail inacceptables :

– pertes de salaire pouvant aller jusqu’à 150 euros ;

– modifications de plannings jour/nuit/week-end auparavant fixes

– clauses contractuelles plus défavorables, des déclassements ;

– appel à des personnels moins ou pas formés

– pressions et intimidations de toutes sortes pour contraindre les agents à accepter cette situation inadmissible.

A tel point que l’inspection du travail a dû être saisie et a constaté les faits constitutifs de PV. Pour ne citer que quelques exemples : entrave au contrôle de l’inspecteur du travail, non production des contrats de travail, non déclaration des personnels à l’inspection du secteur, non respect du taux de reprise de 85% minimum des anciens personnels, travailleur non déclaré, etc.

La BnF doit réagir et faire pression sur Mondial Protection pour que sous-traitance ne rime pas avec maltraitance ! La société Mondial Protection est connue pour ses méthodes « musclées ». Elle est au centre de plusieurs affaires juridiques et médiatiques et des actions syndicales sont en cours. L’ancien patron déjà condamné ne pouvant plus apparaître, la société est passée au nom de sa femme et les méthodes sont les mêmes.

Sous payés, ces gardiens, hommes et femmes, vous les croisez quotidiennement. Ils travaillent de jour et de nuit dans des conditions difficiles, exposés aux intempéries. Ils assument consciencieusement leurs tâches depuis des années pour la BnF, avec professionnalisme et rigueur. Ils n’ont jamais démérité ni rien demandé, ni fait de bruit.

Aujourd’hui, les gardiens du site de Richelieu disent STOP ! Ils veulent faire respecter leurs droits légitimes, la réglementation, et leur dignité. Soutenons-les !

Conséquences pour les personnels BnF :

Moins de rapidité d’intervention

Moins d’agents la nuit et le jour

Moins de connaissance du site, moins d’efficacité

Dégradation des capacités d’encadrement en cas d’évacuation

Moins de surveillance et d’accompagnement

Moins de sûreté pour les collections

L’intersyndicale BnF appelle à votre solidarité pour leur apporter tout votre soutien. Elle appelle aussi solennellement la BnF à :

user de tous ses pouvoirs et devoirs pour mettre fin à cette situation dont elle est directement responsable

dénoncer officiellement les atteintes aux droits,

poursuivre la société en cause sur les infractions constatées,

dénoncer le marché et en relancer un nouveau dans le respect des règles légales et déontologiques

mettre fin à l’abaissement continuel du montant des marchés et le rehausser à la hauteur des besoins réels (les marchés Richelieu et Tolbiac ont été souscrits avec une économie de 500 000 euros).

réinvestir à terme les attributions avec du personnel d’Etat, en titularisant en priorité les anciens personnels

Intersyndicale BnF CGT-CFDT-CFTC-FSU-SUD

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité & Information, Actualité dans les bibliothèques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s