COMPTE-RENDU de LA PREMIERE REUNION ENTRE LA DIRECTION, LES SYNDICATS ET LA COORDINATION DES PERSONNELS RICHELIEU

Comme la direction s’y était engagée jeudi 15 octobre suite à l’envahissement du Comité d’Hygiène et de Sécurité par les personnels de Richelieu, les discussions ont porté sur les trois points de notre plateforme de revendications: prime, effectif, conditions de travail.

Au début de la réunion, des agents représentants les départements des Estampes, des Cartes et plans, des Manuscrits et des Arts du spectacle ont exposé les conditions difficiles dans lesquelles ils étaient contraints de travailler en raison des travaux, des navettes et transferts, et d’un sous-effectif chronique.

Nous avons aussi indiqué qu’en raison de la brièveté des délais entre la fin du CHS du jeudi 15 octobre et la réunion du vendredi 16, les délégués de la coordination des personnels ne représentaient qu’une partie des Département concernés.

Par conséquent les témoignages n’étaient qu’une partie de ce qui pouvait être relayé, notamment en ce qui concerne les Départements ou Services non représentés (DRE/REPRO – MUSIQUE – SOL – RESTAURATION – MEDAILLES – DMT, …) qui sont aussi, à un degré au un autre, impactés par la situation à Richelieu (stress, sous-effectif, surcharge de travail et pénibilité, restructurations, etc.…).

Face au tableau très sombre mais réaliste brossé par les personnels présents

la Direction ne s’est avancée sur aucune proposition concrète ou chiffrée, il ne s’agissait pour elle que d’une simple réunion de contact.

Nous en sommes donc restés au stade des déclarations d’intentions.

Sur le manque criant de personnels, elle a évoqué le renfort des services, et le recrutement prochain de trente à quarante magasiniers vers le 30 décembre (recrutement directs sans concours) sans préciser le nombre éventuel qui pourrait être attribué aux services de richelieu.

Nous serons très attentifs jeudi lors de la seconde réunion prévue, à fois au nombre exact de renforts et au fait qu’il ne s’agisse pas de vacataires mais de personnels titulaires.

Sur la prime, sans toujours aucun engagement, elle a évoqué une indemnité qui serait conditionnée à la pénibilité et aux nombres de tournées effectuées dans le cadre des communications différées.

Elle a cité l’exemple de ce qui a été déjà fait pour Louvois (7,5 euros par tournéeX4 fois par semaine pour la Musique, 1 X 7,50 euros par semaine -une tournée- pour les ASP)

Concrètement, cela siginife que les primes seraient différentes d’un département à l’autre et qu’à l’intérieur d’un même département, tous les agents ne la toucheraient pas.

Diviser pour mieux régner, la méthode est connue, mais surtout ce n’est pas la revendication qui figure sur notre plateforme.

Elle a aussi évoqué la prime « d’encadrement de proximité », et d’autres outils possibles autres qu’indemnitaires, sans préciser lesquels (jours de congés ou récupération, autres ?)

Nous sommes en tout état de cause dans l’expectative, cette réunion de contact n’étant qu’une « écoute » de sa part, sans s’avancer sur quoi que ce soit, quels que soient les exemples cités.

Nous en saurons donc plus après la réunion de jeudi, où elle s’est engagée à donner cette fois des réponses précises et chiffrées.

Il reste donc d’ici là à développer et étayer tous les argumentaires concrets afin de pouvoir convaincre la Direction du bien fondé de vos revendications lors de la prochaine rencontre de jeudi après midi (à 16h00 en salle des Commissions) qui sera déterminante.

Il serait donc souhaitable d’ici là que d’autres personnels des Départements et Services rejoignent la coordination des personnels Richelieu, et fassent part de leur situation spécifique.

Si l’administration persistait dans la direction esquissée en minimisant la situation et se cantonnant ’à des mesures qui seraient très en deçà des revendications des personnels, il nous faudrait alors débattre démocratiquement des suites à donner à notre mouvement.

L’opportunité de la reconduction – ou non – du moratoire sur les navettes –dépendra des réponses apportées par la Direction (conditions satisfaisantes et effectifs en nombre suffisants pour les effectuer, prime).

Une Assemblée Générale vous rendant compte des propositions faites par l’administration le jeudi 22, sera organisée le lendemain :

Vendredi prochain 23 octobre

En salle des commissions entre 12 et 14h00

Vendredi 16/mardi 20 octobre 2009

Les personnels de la coordination

Soutenus par les syndicats :

CGT   CFTC  – CFDT –  SUD –  FSU

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité & Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s