La filière « Bibliothèques » directement visée par les attaques gouvernementales

Le gouvernement multiplie ses attaques : c’est maintenant la filière Bibliothèques qui est très directement visée ! Nous avons appris hier que les magasiniers et les assistants des bibliothèques allaient être intégrés dans les corps d’adjoints techniques et de techniciens de recherche et de formation.

Cette mesure figurait bien dans le rapport Schwarz (cf. article dans le dernier numéro de « Convergences », d’octobre, et dans « Convergences spécial Bibliothèques ») – mais il ne s’agissait alors que de « propositions » et le SNASUB-FSU (ainsi que plusieurs autres syndicats des bibliothèques) avait fait connaître aussitôt son opposition totale à cette mesure, en rappelant la spécificité de la filière Bibliothèques et l’importance du maintien du statut interministériel de cette filière.

Et, dans son « plan carrières », la ministre Valérie Pécresse disait simplement, dans une fiche sur la gestion des personnels BIATOS, que « des mesures de fusion de grade ou de corps seront envisagées ». Sans plus de détails.

Hier encore, lors de la rencontre qu’elle avait organisée avec l’ensemble des syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle n’a pas dit le moindre mot à ce sujet. C’est en sortant de cette réunion que les syndicats ont appris cette nouvelle, par une simple dépêche de l’AEF, et ont alors découvert que cette mesure figure bel et bien dans le projet de budget 2009. Illustrations des basses méthodes de ce gouvernement…

Le SNASUB-FSU a aussitôt contacté les autres syndicats des bibliothèques et leur a proposé une réunion commune dès le début de la semaine prochaine pour organiser ensemble la riposte à cette mesure, qui menace très directement les magasiniers et les assistants mais aussi, plus largement, l’ensemble des personnels des bibliothèques.

Le rassemblement organisé par l’ensemble des syndicats du Sup, lundi 3 novembre, sur le mot d’ordre « Budget 2009 : ne laissons pas l’université et la recherche sacrifiées ! », doit être une première étape dans cette mobilisation : il faudra que les personnels des bibliothèques de Paris et de la région parisienne y soient très nombreux pour faire connaître leur opposition totale à cette mesure

Nous reviendrons prochainement plus en détail sur cette mesure et ses conséquences pour les personnels, ainsi que sur la mobilisation à organiser. Mais dès maintenant nous vous invitons à faire circuler largement ces premières informations.
Tous ensemble dans l’action !

Anne-Marie Pavillard
Secrétaire générale du SNASUB-FSU

Le 24/10/2008

Advertisements

1 commentaire

Classé dans Actualité dans les bibliothèques

Une réponse à “La filière « Bibliothèques » directement visée par les attaques gouvernementales

  1. Pingback: La dernière pièce du taquin « Le nombril de Belle Beille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s