Boycott collectif de l’entretien d’évaluation à Paris 8

Suite à l’AG du 22/09/2008 tenue à la BU de Paris VIII, à l’initiative du SNASUB-FSU et du SNPREES-FO, la décision collective et majoritaire de ne pas se rendre aux entretiens professionnels a été prise. Vous trouverez ci-dessous la lettre de refus collectif.

Les personnels du SCD de l’Université Paris 8

à

M. le Directeur du SCD

Dans le cadre des dispositions du décret Fonction publique n° 2007-1365 du 17 septembre 2007 et de l’arrêté Éducation nationale du 10 avril 2008, vous nous avez conviés à participer à un entretien professionnel que vous conduirez.

Suite à l’Assemblée Générale des personnels de la Bibliothèque réunie ce jour et au vote majoritaire contre la mise en place des entretiens professionnels, nous vous informons que nous ne souhaitons pas nous rendre à ces entretiens, pour les motifs que nous vous exposons ci-dessous.

L’article 7 du décret du 17 septembre 2007 introduit un lien exclusif et indissociable entre le contenu du compte rendu de cet entretien et l’obtention éventuelle d’une réduction de l’ancienneté requise pour passer à l’échelon supérieur.

L’article 13 de ce même décret lie également la modulation des indemnités que nous sommes susceptibles de percevoir au dit compte rendu.

Dans ce contexte, vous admettrez que l’entretien peut difficilement représenter le « moment privilégié

d’échange et de dialogue »… « dans un esprit constructif » que s’attache à décrire la circulaire ministérielle.

Pas plus que nous, en effet, vous ne pouvez ignorer que de son issue dépend pour une large part le déroulement de notre carrière et le montant global de notre rémunération.

De plus, ce dispositif voudrait instaurer une compétition entre nous, puisque le nombre et la répartition des mois de réduction sont contingentés et que la masse indemnitaire constitue une enveloppe fermée. Chaque mois et chaque euro attribué à l’un est un mois ou un euro enlevé aux autres.

Nous ne sommes pas et ne voulons pas devenir des concurrents. Nous souhaitons rester des collègues soucieux de contribuer ensemble au bon fonctionnement du service public.

Ainsi, dans le contexte réglementaire qui l’encadre, l’entretien auquel vous nous conviez nous parait au mieux inutile, au pire dévastateur pour la cohésion du service auquel nous appartenons. C’est pourquoi nous préférons ne pas y participer.

En revanche, nous restons à votre disposition pour nous entretenir régulièrement avec vous du fonctionnement du service et des moyens à mettre en œuvre pour maintenir et améliorer sa qualité, de préférence dans un cadre collectif et dénué de tout enjeu concurrentiel.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité dans les bibliothèques, Evaluation-Notation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s