WIFI : La Ville de Paris pour le principe de dissimulation (SUPAP-FSU)

Communiqué de presse du SUPAP-FSU

La Ville de Paris pour le principe de dissimulation

La question du Wi-fi est apparue nationalement, suite au moratoire adopté par le Comité Hygiène et Sécurité de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.

Le Supap-FSU, après demande des personnels, est à l’origine de cette décision. Des études ont été demandées.

Ce matin, le Secrétaire Général de la Ville de Paris, M. Guinot Delery,- a remis un premier document de résultats à des organisations syndicales sauf au ……Supap-FSU ! Notre syndicat n’était visiblement pas le bienvenu pour parler du Wi-fi dans les bibliothèques (contrairement à de nombreux journalistes et institutions).

Cette méthode contraire à l’esprit même de la morale politique et démocratique est elle une préfiguration de la position du Maire de Paris, M. Delanoë ?

La mise en pratique du principe de précaution voté par la Ville de Paris ne peut se faire que dans la transparence et en présence des acteurs concernés.

Le Supap-FSU maintient la demande de moratoire, et le débranchement immédiat des bornes Wi-fi dans les établissements où des personnels ont déclarés des malaises, ce qui implique aussi dorénavant les bibliothèques Goutte d’or (18è) et Fessart (19è).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité & Information, Hygiène et sécurité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s